Acouphènes et sophrologie: parlons-en !

Dans le Cadre de la Journée Nationale de l’Audition qui se déroulera le Jeudi 10 mars prochain,

je vous invite à 2 temps (gratuits) d’échange  sur le thème « Mise à distance des acouphènes avec la sophrologie ».

A cette occasion une courte pratique de sophrologie sera proposée.  

Le Matin au choix :

  • TEMPS 1 :   9h30 – 10h30  ou   TEMPS 2 : de 11h à 12h ,  RV à  « espace sophrologie » –  5 rue du Pouliet 22450 La Roche Derrien

Participation libre, sur INSCRIPTION –> le nombre de places est limité pour le confort de tous 🙂  merci de confirmer par messagerie  votre présence en précisant le créneau horaire que vous préférez . Cliquer ici 

A l’occasion de cette journée nationale,  LES PROFESSIONNELS  SE MOBILISENT                 JNA-bandeau-visuel-campagne

Une personne sur quatre souffre actuellement d’acouphènes en France. (enquête Journée Nationale de l’Audition – IPSOS – Crédit Agricole- 2014)

Bourdonnement, sifflements dans la tête plus ou moins permanents… les acouphènes sont pour beaucoup une véritable souffrance invisible.

La sophrologie est de plus en plus souvent intégrée dans les équipes de soins pour aider à vivre avec ses acouphènes.

Vivre avec ces gênes ou troubles en permanence est insupportable et provoque fatigabilité, dégradation de la vie intellectuelle, physique, psychique et sociale. Ces déséquilibres peuvent parfois amener les sujets les plus fragiles ou socialement fragilisés à tomber en dépression. Longtemps considérés comme des maladies mentales, les acouphènes, tout comme l’hypersensibilité au bruit, sont aujourd’hui reconnus comme des pathologies ORL.

Jeunes, adultes, seniors, toutes les tranches d’âge sont concernées.

Selon l’étude IPSOS, 3 710 000 personnes déclarent souffrir d’acouphènes permanents,

et 12 290 000 personnes les subissent de temps en temps. C’est énorme !

  • Quels traitements ?

Il n’existe pas encore de traitement pour guérir les acouphènes, cependant des solutions dites « d’habituation » ont été développées. Elles ont pour but de soulager et de soutenir les personnes qui en sont atteintes : aides auditives, médicaments, accompagnement psychothérapeutique et émotionnel (psychothérapies et sophrologie sont particulièrement indiquées..).

 

  • Le 10 mars, les professionnels de la « santé auditive » se mobilisent.

Sur notre territoire, plusieurs professionnels s’investissent dans le cadre de cette journée (Audioprothésites, association de malentendants et sophrologues spécialisés).

 

  • La sophrologie : pour ne plus subir et devenir acteur de son mieux être.

La sophrologie n’est pas comptée parmi les approches médicalisées, mais permet au travers d’un « processus d’habituation » de s’accoutumer au son perçu pour reprendre une vie normale. c’est une démarche complète qui intègre des techniques spécifiques de respiration, de relaxation dynamique, de visualisations, notamment utilisée pour la gestion du stress et de l’anxiété. Son efficacité est particulièrement reconnue dans le domaine médical (douleur, trouble du sommeil …) et la préparation mentale (sports, examens …). Cette journée nationale de l’audition est l’occasion de pousser la porte d’une sophrologue spécialisée dans l’accompagnement des acouphènes.

 

acouphènes-hyperacousie-corinne-vermillard-stratégie individualisée-sophrologue-lannion-treguierEt si vous poussiez la porte d’un-e sophrologue spécialisé-e ?

Rapprochez vous des professionnels spécialisés, notamment les sophrologues du « réseau de proximité sophrologie et acouphène ».

Formée à  l’accompagnement des personnes souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie, je propose des « stratégies individualisées » incluant des protocoles d’accompagnement spécifique.

 

 

  •  RESSOURCES 

« Réseau de proximité – sophrologie & acouphènes »

http://www.reseau-sophrologues-acouphenes.com/

« Etudes, chiffres clefs, communiqué de presse de la journée nationale de l’audition

http://www.journee-audition.org/pdf/CP-Campagne-JNA-2016.pdf

  •  AUTRE ARTICLE : ici