Lannion: une rentrée sophrologie en groupe « Faites le plein de ressources »

Démarrez cette rentrée de façon dynamique et positive,  en rejoignant les groupes de « sophrologie – relaxation dynamique » à Lannion.

Première séance du trimestre :  le jeudi 05 avril 2018 :

Plutôt qu’un long discours … participez à une séance de sophrologie. Vous verrez alors si cette approche vous correspond et si ma manière de l’encadrer vous convient.

Tir à l’arc et sophrologie: en plein dans le mille !

Bravo aux jeunes « Archers d’Armor » à Paimpol qui ont excellé lors du Championnat départemental de tir à l’arc des Côtes-d’Armor à Pleslin-Trigavou. Ils étaient trois participants du club à  concourir ce 07 mai 2017.

ALBAN  se positionne à une belle quatrième place; SACHA et GWENDAL décrochent quant à eux une magnifique première place. 

Une belle performance pour ces jeunes au lendemain de leur 3 ième séance de sophrologie, seulement.

Le club a souhaité cette année, faire appel à la sophrologie pour accompagner les jeunes dans leur préparation mentale: notamment pour gérer le stress lors des compétitions, améliorer leur concentration.

La séance que j’ai encadrée la veille de la compétition, s’est effectuée « in situ ». Au programme :   « s’installer dans sa bulle » , « renforcer la confiance en soi  » , « muscler l’ancrage et la verticalité », et s’entrainer à visualiser le geste et le tir parfait … 

 

Préparation mentale-respiration-tir à l'arc-sophrologie-corinne vermillard archers de Paimpol - Pleslin 22

Acouphènes et sophrologie, ça marche ! Retour d’enquête

La sophrologie est une alliée précieuse pour mettre les acouphènes à distance.

Ces premiers travaux  viennent confirmer ce que nous constatons dans l’accompagnement  des personnes mettant en place la sophrologie dans leur quotidien. 

Acouphènes et sophrologie :

1er bilan travaux d’étude réalisés sur des patients acouphéniques en suivi sophrologie

Colette Baglione réseau Sophrologie Acouphenes corinne Vermillard Sophrologue

Rédigé par Colette Baglione, Diplomée de pharmacie et de sophrologie

Une commission de recherche sur les acouphènes a vu le jour en 2009 à l’Observatoire National de Sophrologie à Paris. Elle se compose de quatre sophrologues, exerçant sur Rennes, Paris ou sa ceinture : Colette Baglione, Marie-Christine Couthenx, François Delabbaye, Patricia Grévin.

L’intérêt de ces travaux trouve son origine dans le fait qu’actuellement les acouphènes sont des symptômes qui n’ont pas de réponses définitives par les thérapies traditionnelles et dans le constat de l’aide positive qu’apporte la sophrologie aux patients en souffrance.

Une méthodologie a été élaborée pour une première approche d’étude.

Maigrir sans s’aigrir, c’est possible !

ATELIER DU 13 MAI : COMPLET        DATE SUPPLEMENTAIRE  : SAMEDI 24 JUIN – 9h – 12h

La minceur n’a pas grand chose à voir avec le bien être si ce n’est la satisfaction d’un reflet du miroir conforme aux dogmes imposés. Soumis à la pression de la minceur, nous faisons parfois des mauvais choix nutritionnels qui blessent profondément notre corps en plus d’empêcher une perte de poids durable.

  • Vous souhaitez perdre du poids de manière durable, en respectant votre corps et en accompagnant vos émotions avec douceur ?
  • Vous avez envie de découvrir vos ressources et vos forces pour atteindre vos objectifs de poids santé ?
  • Vous avez besoin de booster votre détermination et votre volonté, tout en apprenant à respecter vos rythmes et vos besoins individuels ?

Nous vous proposons une matinée d’échanges et de découvertes pendant laquelle vous apprendrez :

Maladie de Parkinson et sophrologie, quels atouts ?

Journée mondiale de la maladie de Parkinson

A l’occasion de cette journée de mobilisation, l’association départementale des personnes confrontées à la maladie de Parkinson (APCA – Côtes d’Armor) se mobilise.

Ce temps d’échange est destiné bien sur aux personnes malades et aux personnes qui les accompagnent au quotidien, mais également à tous les personnels de santé souhaitant échanger et mieux comprendre cette maladie au travers des témoignages et des interventions croisées.

Sophrologie & cancer du sein

La sophrologie et ses avantages pour les femmes en chimiothérapie

Les techniques de sophrologie permettent de retrouver le calme, de diminuer les peurs par des exercices simples et faciles à reproduire. Une étude observationnelle réalisée à l’Institut Curie et publiée dans la revue Soins vient confirmer l’atout que représentent ces techniques pour des patientes traitées en chimiothérapie pour un cancer du sein.

© Alexandre Lescure / Institut Curie

© Alexandre Lescure / Institut Curie

Depuis 2007, des patients bénéficient à l’Institut Curie de cet accompagnement.

Les traitements de chimiothérapie sont lourds, générateurs d’anxiété, de fatigue et d’effets secondaires plus ou moins invalidants. S’inscrivant dans la durée, ils rythment la vie des patients au point, parfois, de prendre toute la place. Il s’agit souvent d’une période difficile et déstabilisante de la vie où les repères changent. La crainte des effets secondaires et de leur pérennité est présente avec l’impression de ne plus maîtriser sa vie. « L’Ensemble Hospitalier de l’Institut Curie a mis en place depuis 2007 des séances de sophrologie, explique Chantal Barré, infirmière sophrologue à l’Institut Curie, pour répondre aux besoins exprimés par les patients et les patientes atteints de cancer ou par l’équipe soignante. »

Pendant 4 ans (2007-2011), plusieurs dizaines de patientes ont ainsi accepté de participer à l’étude. Pour les besoins d’homogénéité du groupe étudié, n’ont été retenues que les patientes traitées pour un cancer du sein sans métastases par chimiothérapie, soit 41 patientes âgées de 26 à 66 ans (âge médian de 51 ans). « J’étais coincée par les angoisses pour la première fois de ma vie, témoigne Aline, traitée pour un cancer du sein. Réapprendre les choses essentielles de la vie, respirer calmement, sentir son corps, c’est ce que j’ai ressenti dès la première séance de sophrologie en solo face à l’infirmière sophrologue. » (1). Quelque 22 femmes ont bénéficié de séances de sophrologie pendant leur traitement anticancéreux alors que 19 ont commencé à la fin de la chimiothérapie et, de ce fait, ont poursuivi ces séances après leur traitement. « Cet accompagnement est proposé en priorité aux patients et patientes qui en ont le plus besoin », explique le Dr Sylvie Dolbeault, psychiatre et responsable de l’unité de Psycho-oncologie.

Elles constituent donc 2 groupes analysés séparément.

  • Chez les premières, une amélioration significative de l’échelle d’anxiété et de l’indice de la qualité de vie a été observée entre le début et la fin de l’accompagnement par la sophrologie. On remarque une nette amélioration au niveau du fonctionnement total et aucune différence significative n’a été notée quant aux symptômes tels que fatigue et insomnie. Toutefois les nausées ont nettement diminué. En moyenne, les patientes ont donné la note de 8,5/10 à l’aide globale apportée par les techniques de sophrologie.
  • Les 19 femmes qui ont poursuivi la sophrologie après la fin de leur chimiothérapie ont noté une baisse de leur anxiété, de leurs insomnies et de leurs nausées. Leur qualité de vie globale s’en est trouvée améliorée. 17 femmes sur les 19 ont noté l’aide apportée par la sophrologie ; il en résulte une moyenne de 8,37/10.

Même s’il faut rester prudent, car cette étude n’est qu’observationnelle, les résultats sont encourageants. Elle corrobore en effet le retour positif des patientes que les soignants ont souvent. Non seulement cette activité offre l’opportunité aux patientes de prendre une part active à leur traitement, mais les résultats positifs engendrés leur permettent de mieux l’accepter et de s’investir. Ces résultats confortent la démarche institutionnelle d’amélioration de la qualité de vie des patients menée par l’Institut Curie.

(article extrait de l’article de Nathalie Oudar 23/12/2015)

Revue-institut Curie-sophrlogie-approches psychocorporelles et cancers

Lire le dossier « Soigner le corps, prendre soin de l’esprit : les approches psychocorporelles »

du Journal de l’Institut Curie en cliquant ici :

CANCER-revue-sophrologie-massage-hypnose

Mieux vivre avec vos acouphènes ? Parlons-en …

Cette matinée d’échange vous permettra de :

  1. –  Connaître les principaux réflexes de préventions et quoi faire quand les acouphènes apparaissent
  2. –  Mieux comprendre leur fonctionnement
  3. –  Illustrer des approches permettant de les mettre à distance
  4. –  Temps pratique pour faire l’expérience d’une courte séance de sophrologie
  5. –  Partage d’expériences – Questions-réponses – Ressources pour en savoir plus …

Rendez- vous le jeudi 09 mars 2017, de 10h à 11h30 (Entrée libre)

salle Maladrerie-La ROCHE DERRIEN-information-acouphènes-journée de l'audition- Corinne VermillardA La Roche Derrien Salle de la Petite Maladrerie 

Parking sur la grande place

Pour vous accueillir dans les meilleures conditions (nombre de places limitées) merci de vous inscrire par téléphone 06-81-11-83-82 ou par internet 

 

 

 

« MIEUX VIVRE AVEC SES ACOUPHENES, C’EST POSSIBLE.  COMMENÇONS PAR MIEUX LES COMPRENDRE. » 

C’est ce que nous vous  proposons dans le cadre de la journée nationale de l’audition, lors de cette matinée d’information animée à deux voix.

corinne Vermillard sophrologue La Roche Derrien Marine Le Cornec audioprothésiste Treguier BegardMarine le Cornec, audioprothésiste – Laboratoire d’Audition du Trégor- Haliotide (Tréguier, Bégard)

Corinne Vermillard, sophrologue (La Roche Derrien), référente du Pole Sophrologie Acouphènes .pole-sophrologie-acouphenes-corinne-vermillard-bretagne

Membre du réseau de proximité sophrologie acouphènes .

 

 

Sites internet utiles :

JOURNEE NATIONALE DE L’AUDITION

En savoir plus sur la sophrologie et ses atouts pour les personnes souffrant d’acouphènes ou d’hyperacousie.

JNA-audition-santé-auditive-corinne vermillard sophrologue Cotes armor 22 Treguier guingamp lannion